jeudi 30 novembre 2017

Décorations de Noël

La pâte à sel

FOURNITURES

- du sel fin

- de la farine
- de l'eau (du robinet)
- un saladier
- une spatule
- une tasse ou un verre
- des formes à découper




INSTRUCTIONS


1- Remplir 2 tasses de farine et les verser dans le saladier.
2- Ajouter une tasse de sel.
3- Verser une moitié de tasse d'eau froide sur le mélange farine/sel.
4- Mélanger avec la spatule jusqu'à épaississement de la pâte.
5- Pétrir la pâte à la main pour qu'elle devienne malléable et l'étirer sur la table.


6- Découper des formes dans la pâte avec des moules.

7- Faire cuire environ 2 heures à  80°.


8- Peindre vos créations et les vernir.

mardi 14 novembre 2017

La chambre de Monsieur Jean

Quelques prépositions de lieu grâce à Monsieur Jean, L'amour, la concierge. de Dupuy- Berberian.

mardi 17 octobre 2017

mercredi 11 octobre 2017

Les caprices de Marianne d'Alfred de Musset

Les Caprices de Marianne est une pièce de théâtre en deux actes d'Alfred de Musset. Appartenant au mouvement romantique, elle paraît le 15 mai 1833 dans la Revue des deux Mondes avant d'être créée à la Comédie-Française le 14 juin 1851.
Qualifiée de «comédie» par Musset, elle s'apparente en réalité plus au genre du drame.

Les caprices de Marianne, se déroulent dans un Naples imaginaire pendant le carnaval et raconte l'histoire d'un jeune homme homme nommé Coelio, amoureux de Marianne qui est l'épouse du juge Claudio. Il va tout faire pour conquérir cette dernière jusqu'à employer un messager, Octave. Mais Marianne va tomber sous le charme de ce dernier et suite à un quiproquo concernant la relation du messager et de Marianne, Coelio se fera assassiner. Cet événement causera l'accablement d'Octave, au point qu'il repoussera l'amour que lui déclare Marianne.

Musset appartient au courant littéraire romantique, ce signifie que sa pièce Les caprices de Marianne est caractéristique de ce mouvement. On peut le voir sur plusieurs points :
    - Sa pièce ne respecte pas les règles du théâtre classique : il rejette la règle des trois unités de lieu, moment et action et la distinction entre tragédie et comédie.

    - Les personnages sont confrontés à l'amour malheureux, à des réalités difficiles qui les poussent, pour certains d'entre eux, à l'ivresse ou au désespoir.

    - Le thème de la mort est présent.

    - On y trouve du lyrisme avec des plaintes, des larmes, de l'amour.
Cette pièce peut faire penser à une autre pièce de Musset, Lorenzaccio. En effet elle aussi parle des relations amoureuses, de la fidélité et le héros meurt.

Si vous voulez télécharger et lire cette pièce, cliquez ici.